PRIX CHARLES GOTTLIEB : nos collégiens récompensés

Charles Gottlieb est fils de juifs polonais. Lorsqu’il était enfant, son père, ouvrier aux hauts- fourneaux prés de Nancy, lui répétait : « Embrasse le sol de la France chaque jour mon fils, c’est ce pays qui nous a accueillis ». Contraint de fuir la Lorraine, il s’installe dans l’Allier avec ses parents. Charles entre dans la résistance à seize ans, sera arreté par la Gestapo de Lyon, interrogé puis torturé par Klaus Barbie. Gottlieb sera déporté à Auschwitz à l’age de 19 ans. Charles Gottlieb revient miraculeusement vivant des camps de la mort, il s’installe à Nice où, à partir de 2004, il témoigne régulièrement les horreurs d’Auschwitz aux collégiens pour le devoir de mémoire. Il accompagnait aussi souvent des élèves à Auschwitz. Charles Gottlieb a reçu la distinction de « Personnalité de l’année 2014 » par le Conseil général des Alpes-Maritimes et citoyen d’honneur de la ville de Nice. Charles Gottlieb s’éteint en mai 2015, 70 ans après la victoire des allies sur l’Allemagne nazie.

En 2016 le Département des Alpes-Maritimes instaure la 1ere édition du Prix Charles Gottlieb, baptisé en l’honneur du souvenir de ce grand homme, passeur de mémoire invétéré, suscitant l’admiration de tous, qui récompense le travail et la qualité des restitutions des colleges ayant participé aux Voyages de la mémoire ainsi que l’émotion générée par les productions des jeunes élèves.

Ce prix s’inscrit dans le Plan d’actions pour le respect des valeurs citoyennes et republicaines, destiné à impulser une dynamique constructive autour de la citoyenneté en impliquant la jeunesse azureenne, en s’appuyant sur trois grands volets : le devoir de memoire, le respect des principes republicains et la lutte contre la radicalisation. L’enjeu ? Transmettre l’heritage historique et culturel qui constitue notre identité, redonner du sens aux fondements du « vivre-ensemble » et combattre, par l’éducation et la sensibilisation, toute forme de haine ou de rejet de l’autre.
Ainsi, les Voyages de la memoire, organises depuis 2003 par le Departement des Alpes- Maritimes sur les sites tristement celebres d’Auschwitz et de Birkenau, en Pologne, visent à sensibiliser les eleves à l’horreur des camps pour les encourager à devenir de veritables ambassadeurs de la paix.

Chaque annee le jury se prononce sur des supports varies alliant creations artistiques numeriques ou papiers, videos, bandes sons, dessins, croquis, proses et poemes, textes narratifs ou temoignages d’eleves et de professeurs.

Le collège Pierre Bonnard a participé à cette 4e édition du Prix Charles Gottlieb a été récompensé par l’attribution du Second prix pour son film « Les chemins de la Mémoire ». Chaque élève a reçu un diplôme ainsi qu’un pass « Cote d’Azur Card » pour découvrir toutes les richesses des Alpes-Maritimes.

Ce projet collectif a impliqué les élèves de 3e qui ont effectué le voyage en Pologne le 7 mars 2019 et leur professeur. Le film a été construit sur la trame de l’EPI réalisé sur le niveau 3e. Il retrace les différentes périodes et la fonction du camp des Milles, visité en Février 2019 par l’ensemble de nos collégiens de 3e, à travers les souvenirs d’un prisonnier apatride. Le film s’engage ensuite sur les chemins de la mémoire qui ont mené nos collégiens à Auschwitz-Birkenau en Pologne. Le film evoque aussi la rencontre pleine d’émotion, de nos élèves avec deux enfants de déportés, aujourd’hui passeurs de mémoire, Daniel et Roger. Le film a été construit à partir des travaux écrits, des témoignage oraux ainsi que des films et photographies réalisés par nos élèves.

Au-delà de leur participation à ce prix, cette remise de diplôme leur confère aujourd’hui, une responsabilité, celle d’être, dorénavant, des passeurs de mémoire.

Le film peut être vu en allant sur le blog élèves de Mme Wilczynski :

https://lewebpedagogique.com/gribouille06/

ou sur ce lien google drive https://drive.google.com/drive/folders/1K1BYA8ZVtUY57heG_uAs6nvTg6PSlbK5? usp=sharing

N.Wilczynski, professeur d’Histoire au collège.